https://youtu.be/qKRU_-nqvV0

Toujours dans l’Espacio BTT Alto Gallego, mais tout au sud cette fois, voici le parcours numéro 23. Nous changeons de décor, les alpages laissent place à des décors auxquels je trouve un esprit farwest. Le parcours promet une première partie un peu trialisante —je suis nulle en trial— et une des plus belles descentes. Est-ce vrai ?

J’attaque le circuit après quelques jours de pluie, les torrents et autres barranco sont bien remplis. On rentre dans le vif du sujet dès les premiers tours de pédale : du sentier, quelques obstacles pas infranchissables mais qui demandent une belle dextérité pour ne pas poser pied à terre —j’ai posé pied à terre bien des fois, soyons honnêtes.

A part une erreur d’indication due à un panneau manquant, tout se passe plutôt bien jusqu’à la principale montée qui se déroule sur un segment de route en grande partie. Déception, même si c’est une route manifestement très peu fréquentée, c’est toujours moins sympa même qu’une piste.

Nous retrouvons de la piste en entrant dans le parc naturel, piste que nous suivrons un bon moment encore. Parfois abimée, parfois roulante, parfois peuplée d’autochtones bovins, elle nous mènera sur une courte section de sentier en montée, bien technique —là encore, le trial n’est pas loin.

Puis arrive enfin la descente. Est-elle à la hauteur de la promesse ? Oui ! Tout à fait, c’est une descente longue et ininterrompue sur un sentier sans difficulté technique majeure mais parsemé de petites marches, de passages étroits, de tuiles de pierres… D’abord en sous-bois, on passe assez vite à une section plus dégagée occupée par les buis et d’autres arbustes bien piquants. C’est plaisant, joueur, le paysage désertique est des plus surprenants. Un très bon moment de descente !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page