Ça, c’est moi. Bonjour !

Née à Strasbourg juste avant les année 80, élevée en Alsace. J’étais team LEGO, bricoleuse dans les gênes, jouant à l’agent secret et aimant barouder dans les champs avec mon VTT. Et puis l’informatique, évidemment, ou je suis tombée dedans étant petite…

Fast-forward jusqu’en 2016. J’habite alors un quartier résidentiel de Montpellier, plutôt mal desservi en transports. A l’occasion d’une réunion de travail, je découvre l’existence d’engins de déplacement totalement étranges : des monoroues électriques. Ca me plait, mais je me décide finalement à acheter un autre membre de cette drôle de famille : un mini segway, le mini pro.

Segway Mini Pro


Celui ci me semble plus sécurisant —deux roues, et il garde l’équilibre même à l’arrêt— alors je m’en sers plus que de raison pour tous mes trajets. Je suis l’extra-terrestre du quartier, connue comme le loup blanc avec mon drôle de véhicule !

Je m’aventure évidemment avec grand plaisir en dehors des sentiers battus, et prends un énorme kif à découvrir ainsi les alentours, tranquillement —18km/h max. Mais, après 2 ans et pas loin de 3000km avec ce fidèle compagnon, j’ai envie de plus…

Je m’oriente donc vers un véhicule similaire, mais avec des caractéristiques supérieures, notamment au niveau de la distance : ce sera une gyroroue. Tout comme avec mon segway, je conserve les mains libres, je roule en silence, je me faufile partout mais… plus vite et surtout, ô surtout, bien plus loin !

A moi les vraies balades, les sorties sur une journée entière, et la découverte de bien plus de territoires « inconnus ». Et l’Hérault n’est pas en reste côté belles balades.

Il ne me manquait plus qu’une chose, dont une partie de moi avait envie depuis un moment et l’autre ne voyait pas l’utilité : une maison à roulettes, pour m’autoriser encore plus de découvertes.

C’est ainsi que j’ai acquis Marcel, Marcel Bagnole, un fourgon aménagé, en 2019. Acheté neuf chez un concessionnaire afin d’avoir des équipements au top, pas de souci de motorisation trop ancienne et usée, etc.

Encore un fidèle compagnon de route, entre la gyroroue et le fourgon aménagé le combo est gagnant/gagnant comme il disait.

Et voilà qu’après un peu plus d’une grosse année de gyroroue, me prend l’envie d’enrichir ma famille à roulette pour pouvoir parcourir des chemins plus accidentés, et, avouons-le, faire un peu plus de sport. La gyroroue est grisante, mais niveau exercice physique, en mode balade c’est vraiment tranquille.

Novembre 2019, de retour de mon roadtrip en écosse, je décide de franchir le pas du VTT à assistance électrique. Ceux ou il faut pédaler, sinon le moteur ne travaille pas; pas une moto déguisée en vélo : je voulais que ce soit un peu sportif quand même !


Avec tout ça, je crois qu’on a de solides ingrédients, alors..

EN ROUE VERS L’AVENTURE !


Retour haut de page