Tout avait bien commencé début 2020, des projets pour la belle saison (les Electric Games, entre autres), des rencontres de roue électrique (Les Micro Mobility Winter Games), des belles sorties en VTT dans les forêts boueuses… Puis d’un coup, Black Mirror s’est abattu sur nous sous l’appellation COVID-19. Confinement, gestes barrière, tests PCR sont venus envahir notre quotidien et ont modifié durablement tout le reste de l’année… ce n’est d’ailleurs pas encore fini, près d’un an après.

Regardons rapidement dans le rétro, et surtout regardons ensuite vers l’avenir.

Dans le rétro

La première chose à laquelle je pense quand on me dit 2020, c’est forcément COVID. Avec tout ce que cela implique. Indéniablement, la situation a impacté tout un chacun, de différentes manières, mais toujours très profondément.

Je regrette bien sûr l’annulation des Electric Games, temps fort du monde de la glisse électrique, ait du être annulé. Bien moins de rencontres festives, mais dans le même temps j’ai probablement passé plus de temps avec ma famille cette année que n’importe quelle autre.

L’activité de ma chaine Youtube a quelque peu chuté (27 vidéos produites, contre 39 l’année précédente. Mmais quelle est la part réelle de la situation sanitaire là dedans ? Ne serait-ce pas simplement l’évolution de la chaine de la gyroroue vers le VTT qui explique le plutôt long silence radio estival ? Fort probable.

La gyroroue aura presque totalement disparu du paysage des vidéos sur la deuxième partie de l’année. Bien que j’imaginais que le vélo allait progressivement grignoter sa place, je n’avais pas du tout anticipé la vitesse cela s’est fait. Mais, nous en reparlerons plus tard, tout n’est peut être pas joué.

Et finalement, je décide malgré tout de devenir nomade avec Marcel dès le milieu de l’année. Vivre ce que j’ai envie de vivre, et ce en dépit du risque sanitaire qui plane sur nos tête.

Alors bien sûr, 2020 est une année comme aucune autre est j’espère qu’elle restera un bizarrerie dans notre calendrier —même si tout porte à croire le contraire. Mais dans le même temps, nous avons été forcés de reconsidérer les choses, d’avoir de points de vue originaux sur les choses, bref de nous adapter pour continuer nos vies bon an mal an.

Dans le rétro, 2020 a une lueur bien particulière, mais elle en a peut-être une tout de même. Et ça, c’est déjà positif, non ?

Et la suite ?

Changeons maintenant d’attitude pour regarder vers l’avenir. Quels sont mes projets pour l’année à venir ? Même si rien n’est totalement acquis, faire des projets est l’une des choses qui nous fait avancer, alors allons-y un instant !

Gyroroue ?

Force est de constater que la gyroroue a totalement cédé la place au VTT dans mes sorties. Ma fidèle Tesla voyage toujours avec moi, mais elle passe le plus clair de son temps à dormir. Mais la messe n’est peut être pas dite. Si le VTT a très nettement ma préférence pour partir à l’aventure sur les sentiers, la gyroroue reste indétroônable pour faire du tourisme, découvrir une ville ou des chemins touristiques balisés. Mais ça, c’est plutôt une activité estivale —la position statique sur la roue favorise le froid. Sans compter l’actuelle situation sanitaire qui a fermé tous les lieux publics « de loisir ». A voir donc si la gyroroue refera son apparition avec les beaux jours, ou non… Cela restera selon toute vraisemblance au mieux épisodique, mais qui vivra… verra !

VTT

2021 sera pour moi une année très VTT, j’en ai la conviction. J’adore cela, et 2020 m’aura bien montré que je ne m’en lasse pas si vite. J’ai bien sûr envie de continuer de découvrir de nouveaux territoires, nouveaux sentiers, nouvelles contrées.

Mais surtout, j’ai très envie d’essayer une nouvelle forme d’aventure : le bikepacking. Pour faire simple, il s’agit d’aller d’un point A à un point B, en vélo, sur plusieurs jours, en autonomie et en évitant au maximum les routes. Nature, sentiers, sauvage… Voilà une aventure intéressante ! Alors évidemment, en vélo à assistance électrique il faudra bien que je recharge la batterie de temps en temps. On ne peut pas tout avoir.

Je n’ai pas encore décidé du parcours, du de la durée de quoi que ce soit. C’est simplement une idée que je trouve séduisante, et que j’ai fort envie de découvrir. Peut être dans les Vosges dans un premier temps… mais forcément, on pense à la GTMC (Grande Traversée du Massif Central), ou au moins une partie car l’itinéraire complet fait près de 1000km…

J’ai l’intuition qu’il serait également intéressant de partager un « road trip » avec des Wheelers (road trip dans la nature, bien sur, pas sur de longues routes ou pistes cyclables), plus dans une optique de partage que de compétition pour déterminer quel véhicule est « le meilleur ». Affaire à creuser !

Evidemment, au milieu de tout cela il y a les Electric Games, même si niveau dates, le « beau milieu de l’été » m’embête un peu… ce sera tout de même l’occasion de retrouver tous les copains et copines de la glisse électrique ! Ça fait tellement longtemps…

Youtube

Pas facile. Je n’ai pas encore vraiment trouvé comment et de quoi parler pour à la fois maintenir mon envie de produire du contenu de qualité, et intéresser le public qui regarde mes vidéos.

J’ai eu une surprise dingue avec la dernière vidéo de l’année, reVisite mon van, qui a rencontré un succès absolument inattendu et un engagement tout bonnement hors du commun pour ma chaine. Est-ce ce type de contenu que je devrais privilégier ? Mais sur quels sujets ? Difficile équation.

Il y aura probablement d’autres vidéos du type de reVisite mon van, soit au sujet de la vanlife, soit autour du VTT. Des vidéos de type « rando » également, même si pour l’instant elles semblent moins trouver leur public que d’autres…

La chaine continuera d’exister, mais je cherche encore un peu sous quelle forme la faire vivre… Si tu as de bonnes idées, n’hésite pas à m’en faire part !

Y’a plus qu’à

Voici donc pour un rapide bilan et perspectives 2020/2021. Année qui aura tout chamboulé, pour le pire et espérons-le pour le meilleur. Maintenant que nous sommes sur les rails de la nouvelle année, il n’y a plus qu’à se lancer et apprécier le voyage ! Il sera toujours temps de refaire un bilan dans 1 an !

Portez-vous bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page