Cette sortie de 13km environ suit un itinéraire de petite randonnée balisée : le PR-TE 157. Mais il faut faire attention à ne pas partir comme je l’ai fait sur les circuits nouvellement créés pour le trail running, qui reprennent en partie le même balisage et le même nom… Suivez le balisage « à l’ancienne », fait à la peinture, et tout ira bien. Ou téléchargez la trace !

Descriptif

DateJanvier 2022
MarquageJaune et Blanc
Distance13.31km
Dénivelé450m
DifficultéFacile à Modérée
TraceTélécharger au format GPX
MediaVisionner sur Youtube

Départ : Peñarroya de Tastavins

Nous prenons le départ depuis ce petit village Aragonais à flanc de montagne. Ses ruelles étroites et très en pente sont assez typiques du secteur. Après le panneau descriptif du circuit, on quitte rapidement le village pour les vestiges de l’ancien village, y compris ses racines romaines voire préhistoriques.

Le sentier est bon, bien que par endroit couvert de galets dont il faut se méfier surtout lorsqu’il y a de la pente.

Un premier point de bifurcation arrive près d’un point d’eau pour les troupeaux. Si vous voyez ici le marquage à la peinture, parfait. Sinon ma trace peremet de s’en sortir aussi. Le sentier puis la piste nous mène au Col de Masmut, d’ou part le sentier de berger qui nous donnera les premières vues sur ces roches. Mais il est possible d’en profiter pour se hisser au dessus des arbres par un sentier assez escarpé pour bénéficier d’une belle vue sur la vallée et les falaises environnantes.

Sentier

La suite du parcours se fait sur un sentier de berger, en assez bon état mais couvert de galets parfois traitres. Et il y a de la pente par endroit. Entre les pins et la végétation on peut apercevoir les imposantes colonnes rocheuses de Masmut, aux couleurs orange et grisonnantes. Au loin se dessine également un autre massif rocheux, Los Marrocalles, dont les éperons blanc percent la couverture forestière du massif. Certains endroits sur le sentier permettent d’avoir de belles vues dégagés sur l’un et l’autre.

Le sentier se termine en arrivant dans le lit de la rivière, tumultueuse par temps pluvieux, mais autrement plutôt asséchée.

Un peu de piste pour revenir

Le sentier nous a pas mal éloigné du Masmut, nous y reviendrons par la piste qui longe le lit de la rivière. Par endroit on en devine toute la puissance qu’elle peut atteindre quand ses eaux sont fournies par tous les versants avoisinants. La piste est large et à peu près carrossable : aucune difficulté ici. Un embranchement nous fait partir vers l’ancien pont romain par un sentier.

Le pont romain

Petit détour par rapport à la piste qui permet de découvrir ce pont en très bon état que l’on traversera en profitant de la vue plongeante sur la rivière. Ou son lit, selon le cas.

Chemin retour

De retour sur la piste après le pont romain, c’est la dernière partir de la boucle qui nous attend. Une dernière petite montée pour retrouver l’embranchement avec l’eau pour le bétail que nous avons passé tout à l’heure. Pour éviter de refaire le chemin final en sens inverse, on passera par une piste creusée à flanc de roche qui offrira les dernières vues sur le Masmut ainsi que le village de Peñarroya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page