Récemment j’ai eu quelques déboires avec mon vélo de gravel : un petit jeu s’est mis en place entre le cadre et le boitier de pédalier —norme Press Fit— et me gratifie d’un gentil scriiitch scriiitch à chaque coup de pédale. Voir ici et . Parfois ça s’en va, mais souvent ça revient. Ce n’est peut être qu’un tout petit rien, mais le boitier de pédalier étant neuf (remplacé il y a moins d’un mois), cela m’interroge tout de même sur une possible ovalisation au niveau du cadre. Une maladie apparemment assez répandue…

J’aime beaucoup mon vélo, il est agréable à piloter sur les parties roulantes et se comporte très bien sur le bitume. Il n’est pas trop à l’aise sur les chemins plus défoncés, mais cela ne me dérange pas tant que ça : j’aime quand ça roule bien, pas quand il faut éviter les ornières et racines à tout bout de champ.

J’aimerais bien sûr réparer, d’une manière ou d’une autre, le problème et pouvoir l’oublier. Mais pour autant, cela m’a fait réfléchir à un éventuel successeur.

Quel vélo prendrais-je, aujourd’hui, après 18 mois de gravel et de route -près de 15 000 km ?

Mes critères de choix aujourd’hui

Voici une liste des principaux critères que je me fixerai :

A noter que je ne mets pas le tarif comme un critère de choix. Je sais d’entrée de jeu qu’un cadre en titan coute un certain prix, que je suis prête à mettre pour les avantages qu’il apporte. Le tarif viendrait plutôt moduler les avantages et inconvénients de chaque offre pour former un « rapport qualité/prix » qui m’est propre et en fonction de quoi je ferai un choix.

Critère 1 : Cadre en titane

Le titane est reconnu pour le confort qu’il peut apporter sur chemins et longues distances. A peine plus lourd que le carbone, c’est un matériaux reconnu pour sa capacité à filtrer les vibrations du terrain. Autant de vibrations qui ne finissent donc pas dans la pilote.

Petit inconvénient à mes yeux, il est proposé en finition « brute » c’est à dire couleur gris métal. Il faut qu’on voit que c’est du titane, bon sang ! C’est stylé certes, mais une belle peinture aussi c’est stylé… Bon, certes, c’est assez secondaire.

Un cadre titane offre donc de par les qualité de son matériau de fabrication des caractéristiques de confort que d’autres constructeurs adeptes de la fibre de carbone obtiennent au prix de technologies plus complexes. Chacun voit bien sûr midi à sa porte, mais j’ai tendance à préférer mettre moins de pièces et de petits bidules qui peuvent s’user sur un vélo de gravel.

Critère 2 : Montage en double plateau

La tendance actuelle est de proposer des gravel en mono plateau. Avec l’apparition des groupes 13 vitesse notamment, la configuration ne manque pas d’atouts. Mais je tiens à mon double plateau, et les avantages qu’il offre en terme d’étagement plus fin des pignons, et de la capacité à soit tirer grand ou mouliner.

Tirer grand, c’est à dire couvrir une grande distance en un coup de pédale est utile dans ma pratique sur route : lors des descentes de col notamment. Car oui, on pédale parfois même en descente, pour relancer ou pour maintenir une belle allure. Et là on ne parle pas de 45 km/h mais plutôt de 70 km/h : avec une configuration en 40 dents à l’avant et 11 à l’arrière, on dépasse les 140 tours minute à cette vitesse : intenable.

Et mouliner, c’est à l’inverse couvrir peu de distance à chaque coup de pédale, et cela sert à pouvoir passer des pentes plus fortes. Il y a une relation entre la force des jambes, la cadence de pédalage, le poids du vélo et la pente : dans mon cas avec mes jambes de grenouille, pouvoir mouliner est indispensable si je veux pouvoir grimper haut et longtemps.

L’ennui c’est que de plus en plus de cadres ne proposent même plus de possibilité de mettre un dérailleur avant, et donc une configuration double plateau.

Critère 3 : Freins à disque

Etant entrée dans le monde du vélo par le VTT il y a quelques années, la question pour moi ne se pose pas, le freinage c’est à disques, et hydraulique. Ca freine en tout temps, ça freine fort quand il faut. Par chance sur les Gravel, c’est la norme donc tout va bien !

Critère 4 : A l’aise sur gravier comme sur route

Au fil du temps ma pratique a évolué vers une nette préférence pour les sorties longues et roulantes. A tel point que j’ai équipé mon vélo d’une seconde paire de roues « aéro » et montée de pneus route de 28mm pour avaler les kilomètres de bitume.

Si je changeais de cadre il faudrait impérativement que celui-ci soit efficace sur route autant que sur les chemins. Evidemment, cela exclut les chemins trop techniques, c’est un compromis que je suis largement prête à faire au vu de la dernière année de pratique. Pourtant, j’aimerais tout de même pouvoir monter des pneus de section assez large (45mm dans ces eaux là) pour optimiser le plaisir sur chemins un peu moins lisses.

Deux demandes qui semblent un peu opposées mais qui sont en fait assez classiques. Plusieurs fabricants proposent des vélos dont ils disent eux-mêmes qu’ils sont pensés pour être utilisés avec deux paires de roues selon les terrains (route ou chemins).

Quelques marques…

Maintenant que les critères sont vaguement fixés, croisons cela avec une rapide recherche sur ce qui est proposé actuellement. A noter que je ne m’intéresse qu’aux kit cadres, pas aux vélos complets : l’idée serait de reprendre autant de composants que possible de mon actuel vélo, inutile donc de racheter une transmission complète —qui coute presque le prix d’un kit cadre !

Si tu connais d’autres marques, surtout n’hésite pas à l’indiquer dans les commentaires.


Utilisation primaireCompatible double plateauTaille max des pneusPoids (cadre + fourche)Tarif de baseRemarquesLien
Curve GXR TiGravelPas sûre45 en 700,  2,2 en 650b1800 + ?2999,00 €Plein (trop ?) d’oeilletshttps://www.boostcycles.com/velo/velos/cadres/kit-cadre-curve-gxr-ti.html
Sauvage LaPisteGravelOui50 en 700
55 en 650b
1690 + 5101835,00 €
Entreprise française
https://www.sauvagebicycles.com/produit/sauvage-lapiste-cadre-seul/
VanNicholas RowtagGravelOui45 en 700,  2,0 en 650b?2299,00 €
https://shop.vannicholas.com/en/products/titanium-bike-frames/Rowtag-Titanium-Gravel-Disc-Frame/16174
Genesis Croix De Fer TiGravelOui45 en 700
54 en 650b
?3129,00 €
https://www.veloclic.com/kit-cadre-genesis-croix-de-fer-ti-2022.html
Chiru VagusGravelOui55 en 700
2,4 en 650
16501990,00 €Peut accueillir une fourche téléscopique de 40mmhttps://www.boostcycles.com/kit-cadre-chiru-vagus-adventure.html
Chiru ChilkootAllroad / EnduranceOui40 en 700 48 en 70016002190,00 €D’après le constructeur adapté aux chemins lisses, donc moins gravelhttps://www.boostcycles.com/kit-cadre-chiru-chilkoot.html

Et maintenant ?

Comme indiqué en introduction je vais d’abord et avant tout chercher à réparer mon vélo actuel. Ce petit tour d’horizon m’aura toutefois permis de voir que l’offre est intéressante et pas si inabordable que ça pour du titane. Je vais donc laisser mariner tout ça et on verra bien ce qu’il en sortira !

3 réflexions sur “Réflexions sur un nouveau cadre gravel”

    1. Salut Pierre, oui on entend beaucoup parler d’Origine et de son Graxx. Je ne doute pas de ses qualités mais si j’upgrade j’ai envie que ça en vaille vraiment le coup (coût ?) !

  1. Bonjour Méline
    Je ne connais pas d’autres marques les Genesis et Sauvages ont de bons retours sinon.Perso après avoir cherché et re…. je me suis tourné vers un cadre acier pour le « confort » qui une fois monté arrivera aux alentours des 10kg.
    Je te souhaite quand même de réparer le Norco qui est vraiment chouette.

Laisser un commentaire

Retour haut de page